Suivez-nous sur

GoogleBot va bientôt passer sur HTTP/2


Alors que HTTP/2 devrait permettre d’améliorer l’efficacité, ce changement n’a aucun avantage en termes de classement.

Google a annoncé qu’il commencera bientôt à explorer certains sites par le biais de HTTP/2. HTTP/2 est la prochaine génération de HTTP, le protocole que l’internet utilise principalement pour le transfert de données. Il nécessite des connexions moins ouvertes et peut donc être plus efficace sur votre serveur lors de l’exploration de vos pages web.

Selon Google, ce changement n’a aucun avantage pour le classement, ni pour votre site qui supporte le crawling via HTTP/2.

Qu’est-ce que HTTP/2 ? HTTP/2 est une révision majeure du protocole réseau HTTP utilisé par le World Wide Web. Il est dérivé du précédent protocole expérimental SPDY, développé à l’origine par Google. HTTP/2 a été développé par le groupe de travail HTTP de l’Internet Engineering Task Force.

Grigorik de Google a écrit : “HTTP/2 rendra nos applications plus rapides, plus simples et plus robustes – une combinaison rare – en nous permettant d’annuler bon nombre des contournements de HTTP/1.1 effectués précédemment dans nos applications et de répondre à ces préoccupations dans la couche de transport elle-même. Mieux encore, cela ouvre également un certain nombre de possibilités entièrement nouvelles pour optimiser nos applications et améliorer les performances”.

Il est plus efficace. HTTP/2 (ou h2 en abrégé) est tout simplement plus efficace et c’est pourquoi Google prend ces mesures. Google a déclaré : “Nous attendons de ce changement qu’il rende le crawling plus efficace en termes d’utilisation des ressources du serveur. Avec h2, Googlebot est capable d’ouvrir une seule connexion TCP au serveur et de transférer efficacement plusieurs fichiers sur celui-ci en parallèle, au lieu de nécessiter plusieurs connexions. Moins il y a de connexions ouvertes, moins le serveur et Googlebot ont de ressources à dépenser pour le crawling”.

A partir de novembre 2020. Google a déclaré que ce processus commencera avec “un petit nombre de sites” en novembre 2020, puis augmentera lentement la prise en charge de plus en plus de sites. Cela ne sera fait initialement que pour les “sites qui peuvent bénéficier des fonctionnalités initialement prises en charge, comme le multiplexage des requêtes”, a déclaré Google.

Que faire si mon site ne prend pas en charge HTTP/2 ? C’est très bien, a déclaré Google. “Si votre serveur ne parle toujours que de HTTP/1.1, c’est également bien”, a écrit Google. Google a déclaré qu’il n’y avait “aucun inconvénient explicite à utiliser ce protocole ; l’exploration restera la même, en termes de qualité et de quantité”.

Aucun avantage en termes de classement. Non, non, non. Il n’y a aucun avantage de classement pour HTTP/2. Si Google utilise le protocole HTTP/1.1 ou HTTP/2, il n’y a aucun avantage direct pour le classement, a déclaré Google.

Quels sont les avantages ? L’efficacité de l’exploration, comme nous l’avons mentionné ci-dessus, sont les avantages. Selon Google, ce sont les trois principaux avantages :

Le multiplexage et la simultanéité : Moins de connexions TCP ouvertes signifie moins de ressources dépensées.
Compression de l’en-tête : La réduction drastique de la taille des en-têtes HTTP permet d’économiser des ressources.
Push serveur : Cette fonctionnalité n’est pas encore activée ; elle est encore en phase d’évaluation. Elle peut être bénéfique pour le rendu, mais nous n’avons rien de spécifique à dire à ce sujet pour le moment.
Mon site supporte-t-il HTTP/2. Il se peut que Cloudflare ait un article de blog qui explique comment vérifier la prise en charge de votre site. Vous pouvez aussi demander à votre hébergeur et/ou à votre développeur de vérifier pour vous.

Acceptez ou refusez. Il n’y a aucun moyen d’accepter ou de refuser, c’est automatique et vous ne pouvez pas forcer Google à vous faire passer par HTTP/2. Mais vous pouvez vous désengager pour l’instant, a déclaré Google. Pour ce faire, demandez à votre serveur de répondre avec un code d’état HTTP 421 lorsque Googlebot tente d’explorer votre site via h2. Si ce n’est pas possible pour le moment, vous pouvez envoyer un message à l’équipe de Googlebot, a déclaré Google.

Le saurez-vous ? Google a dit qu’il pourrait vous montrer un message dans la console de recherche Google lorsqu’il passera à l’exploration HTTP/2. Google a écrit “lorsqu’un site devient éligible pour le crawling sur h2, les propriétaires de ce site enregistrés dans la console de recherche recevront un message disant qu’une partie du trafic de crawling pourrait être sur h2 à l’avenir”. Google a également indiqué que “vous pouvez également consulter les journaux de votre serveur” pour cela aussi.

Pourquoi nous nous en préoccupons. Pour les grands sites, rendre l’exploration plus efficace peut être utile pour les budgets d’hébergement. Il est également important de savoir comment GoogleBot s’adapte et s’améliore au fil du temps.

En 2015, nous avons publié un article intitulé (Pourquoi tout le monde devrait passer à HTTP/2), qui explique plus en détail les avantages de cette solution.